01 40 03 08 82 ----15bis-17 Rue Jules Romains - Paris19 csbelleville@gmail.com

Pour nous soutenir et pour votre plaisir, le centre socioculturel de Belleville mets à la vente un journal des ados du centre
et le jeu MIX MAX !!

Le paiement du journal ou du MixMax (quel que soit le mode d’acquisition) est pris en charge par la plate-forme HelloAsso.
Cette plateforme se rémunère, pour son service, sous forme de “pourboires“.
Un montant de pourboire est suggéré par la plate-forme en fonction du montant de l’achat.
Vous pouvez bien sûr modifier le montant de ce pourboire comme vous le souhaitez (jusqu’à la gratuité) 

Le Journal

Découvrez le journal du confinement des ados du centre socioculturel Belleville et soutenez leur liberté d’expression !

Durant le confinement nos habitudes de rencontres ont été bouleversées. Il a fallu se réorganiser pour maintenir le lien, nous qui avions l’habitude de nous retrouver avec les adolescent-es du quartier autour de projets tous les mercredis après-midi. C’est comme ça, par une initiative spontanée et collective qu’un mercredi sur deux, un petit groupe très motivé d’une dizaine d’adolescent-es du quartier Rébeval s’est donné rendez-vous sur Zoom afin de faire porter leur voix et livrer un témoignage sur cette période inédite. Entre humour, authenticité et questionnements, vous vivrez à travers leurs regards ce qu’a révélé le confinement pour elleux.

Les bénéfices liés à la vente du journal leur permettront de financer un projet culturel, alors n’hésitez pas !

Vous pouvez acquérir le journal de 3 façons :

– sous format papier récupéré au centre social (2€)
– sous format électronique envoyé à votre adresse mail (2€).
– sous format papier envoyé à votre adresse postale (4€). Le prix du format papier prend en compte les frais d’expédition par la poste.

Les adresses (mail ou postale) qui serviront à l’envoi du journal sont celles que vous allez renseigner sur la plate-forme HelloAsso

Le Jeu MIX MAX

Bousculer les clichés est un jeu d’enfant :

Mix un Max est un jeu de mimes pas comme les autres. D’abord, il bouscule les clichés qui aujourd’hui encore collent à la peau des filles et des garçons. Ensuite, il est né de l’imagination des enfants du centre de loisirs des écoles Lasalle-Rampal du 19e arrondissement de Paris, lors d’ateliers organisés par le Centre socioculturel Belleville, un collectif de parents d’élèves engagés pour l’égalité et animés par Ludomonde.

Pourquoi ?

Parce que les stéréotypes liés au sexe sont bel et bien présents dans notre société. Et empêchent nos bambins d’agir librement. Il suffit d’aller dans n’importe
quel magasin de jouets pour le constater. Filles et garçons sont orientés d’office vers des rayons différents. Les uns regorgent de poupées aux habits roses, de trousses de maquillage, voire même de tables à repasser. Les autres proposent des boites à outils, des voitures miniature, des déguisements de chevalier. Ce qui a des conséquences majeures sur leur choix de vie et leurs droits.

Pour 5 joueurs et plus à partir de 7 ans

Une partie dure 15 minutes environ. 56 cartes « Action, Vêtement et Emotion » tirées au hasard à mimer. On peut tondre la pelouse en tutu tout en ayant peur comme on peut faire la cuisine en tenue de policier avec joie. Rires et discussions assurés ! Vous ne regarderez plus les déguisements pailletés de princesse ou les matchs de foot avec le même oeil !