01 40 03 08 82 ----15bis-17 Rue Jules Romains - Paris19 csbelleville@gmail.com

Pôle Ateliers SocioLinguistiques – agenda de la semaine

Chargement… Chargement…

 

Pôle Ateliers SocioLinguistiques

Rappel général de l’action linguistique

Les ateliers ont pour objet premier de répondre aux besoins de l’apprentissage et de la maîtrise du Français des habitants du quartier. Ceci en vue d’une autonomie et d’une insertion dans les différents champs de la vie personnelle, culturelle, publique et citoyenne.

Cet apprentissage passe par la connaissance d’actes de communication élémentaires pour les personnes qui ne parlent pas encore le Français. Puis de celle des espaces sociaux de proximité tel que l’école, le musée, le marché…mais également par une connaissance des actions de la vie quotidienne: leur environnement, le quartier, la ville, les commerces, l’emploi, l’administration…Il s’agit de permettre aux personnes s’inscrivant dans une démarche d’apprentissage de mieux vivre ses différents rôles sociaux (parent d’élèves, salarié, locataire, citoyen….)

L’apprentissage du français est dispensé par des formateurs bénévoles encadrés par un/e coordinatrice/coordinateur salarié/e.

Toute personne désireuse de s’inscrire aux cours de français doit passer un entretien qui permettra d’évaluer son niveau de compréhension et d’expression orale en français, de lecture et d’écriture afin qu’elle soit dirigée vers l’atelier d’apprentissage du français qui lui correspond le mieux.

Le niveau de langue est déterminé en Europe par un “Cadre Européen Commun de Référence des Langues” (CECR) allant de A1.1 à C2.

Ateliers Grands Débutants (GD1 et GD2)

Correspondent aux niveaux infra A1.1 à A1 au moment de l’inscription.

Les “grands débutants” sont des personnes qui sont soit Non communicant : Ne vous comprend pas, ne peux pas répondre aux questions posées soit Communicant élémentaire : Comprends des phrases simples et peux y répondre (ex : Quel est votre nom, votre adresse ? Où habitez-vous ? Votre date de naissance ?).

L’objectif est de pouvoir leur faire acquérir une base de communication pratique dont ils auront l’usage, selon leurs besoins. Les 2 premières années, l’enseignement est essentiellement oral avec la reconnaissance et la prononciation des mots,  la compréhension et la structuration de phrases simples.

ASL intermédiaires ou Ateliers Sociolinguistiques intermédiaires

Correspond au niveau A2  au moment de l’inscription.

Les ASL sont des ateliers permettant aux personnes étrangères comprenant déjà un peu le français, scolarisées ou non dans leur pays d’origine, de mieux se débrouiller dans la vie quotidienne : transports, rendez-vous médicaux, suivi des enfants à l’école, recherche d’emploi, banque, poste, commerçants, etc. L’objectif est de mieux se débrouiller dans les différents espaces sociaux des champs de la vie personnelle, culturelle, publique et citoyenne, d’arriver à parler, lire, écrire les choses simples de la vie de tous les jours.

Préparation au diplôme du DELF (Diplôme d'Etude de Langue Française) niveaux A1 et A2

Parallèlement à ses cours de français de différents niveaux et à ses Ateliers Sociolinguistiques (ASL), le Centre Socioculturel de Belleville propose à des apprenants de niveau A1 ou A2 une préparation à l’examen officiel du DELF. La préparation se fait en deux temps: 1- A l’EPN (Espace Public Numérique), avec ordinateurs, haut-parleurs, rétroprojecteur, ce qui permet d’utiliser les nombreux sites d’apprentissage du français qui testent la compréhension de l’écrit et de l’oral. 2- En salle commune où s’effectuent les exercices de production écrite et orale, adaptés au niveau du diplôme envisagé. Les personnes inscrites s’engagent à présenter l’examen en mai ou juin. Le prérequis est d’être lecteur et scripteur.

Atelier "Alphabétisation".

Cet atelier s’adresse à toute personne, qui n’a pas eu l’occasion d’aller à l’école dans son pays d’origine  et qui veut apprendre à lire et à écrire. Pour apprendre à lire et à écrire en français il est préférable (et même nécessaire) de parler correctement français. Pour que les petits textes  ou jeux d’apprentissage aient du sens et soient compris par la personne qui apprend il faut avoir un minimum de vocabulaire et être à l’aise à l’oral. Un test sera donc proposé aux personnes intéressées pour vérifier leur pratique du français. La priorité sera donnée à ceux qui abordent la lecture et l’écriture pour la première fois. L’atelier offre deux approches complémentaires de la lecture et de l’écriture : traditionnelle avec petits textes et écriture sur papier, mais aussi avec des jeux collectifs ou individuels. Une semaine sur deux l’apprentissage se fait sur ordinateur à l’EPN (Espace Public Numérique), avec des jeux de lecture et d’écriture divers, ce qui permet l’apprentissage de l’usage du clavier.

Cours de FLE

Du  niveau A2 à B1  à l’oral au moment de l’inscription.

Le cours de FLE (Français langue étrangère) s’adresse à des publics étrangers non francophones qui sont cependant déjà lecteurs et scripteurs dans leur langue d’origine.
Beaucoup d’apprenants FLE communiquent un tout petit peu en français mais avec des erreurs.
Le cours de FLE s’articule autour des 4 compétences définies par le CECRL (Cadre européen commun de référence pour les langues) , à savoir:
– compréhension orale,
– compréhension écrite,
– production orale,
– production écrite
sans oublier le volet culturel.

Les supports utilisés sont très variés: documents authentiques, vidéos, chansons, jeux de rôles etc…..
L’objectif essentiel du cours de FLE est d’aider les apprenants à acquérir et à développer des “savoir-faire” et “des savoir-être” qui leur permettront de s’intégrer plus facilement et plus rapidement dans une société étrangère.

Ateliers thématiques et projets

Pour diversifier l’apprentissage du français des ateliers thématiques sont proposés aux apprenants. En 2016 et 2017 plusieurs projets ont vu le jour. Les apprenants des ateliers sociolinguistiques se sont entraînés à l’écriture d’haïku.

Le « haïku » est un type de poème très court, d’origine japonaise, formé de trois vers, le premier de cinq pieds, le second de sept pieds, le troisième de cinq pieds. Le poème est composé à partir d’impression et de ressenti. Les thèmes abordés sont ceux choisis par les apprenants et les mots sont également les leurs. L’intervenante, comédienne professionnelle, s’est jointe aux bénévoles pour favoriser l’expression des apprenants, une autre manière de travailler la langue française…

Le 1er volet dans le cadre de “LES HABITANTS DE” http://www.acte2scene2.fr/portraits/les-habitants-de-portrait-haiku ont permis de réaliser des portraits-vidéo diffusés dans différentes structures, lieux publics et Festivals.

Le 2ème volet s’est structuré en partenariat avec Le Fablab (Laboratoire de fabrication à partir d’outils numériques). Les haïkus composés par les apprenants ont été ensuite gravés sur bois ou autres matériaux et exposés au Centre ou au jardin partagé A la bonne herbe.

J’vis à Paris

L’objectif est la fabrication d’un jeu interactif,  application web consacrée à l’apprentissage du français, en  développant plusieurs modules et plusieurs niveaux.
Chaque groupe d’apprentissage y participe selon son niveau de français accompagné par les formateurs. Il se décline en 3 étapes: le choix du lieu, la sortie pour la prise de photo et en salle l’enregistrement vocal par les apprenants des différents sujets pris en photo. Les compétences liées à ces sorties sont retravaillées ensuite avec les apprenants, une autre manière de travailler la langue française…
Ce projet est toujours en cours de fabrication et sera prochainement en ligne comme outil d’apprentissage du français.

Sorties

Des sorties spécifiques sont organisées dans le cadre des différents groupes de niveaux. Faciliter la vie quotidienne des étrangers est un objectif des ateliers sociolinguistiques. Leur faciliter l’accès à la culture en les emmenant dans des musées, bibliothèques ou autres lieux intéressants, accompagnés de guides appropriés à leur spécificité, salariés et formateurs bénévoles s’y attachent également. En 2016, ce fut notamment le musée Carnavalet, et en 2017, le musée Guimet, ou encore des spectacles et des expositions en partenariat avec la Maison des Métallos… une autre manière de travailler la langue française…

Ma ville

Au fil du temps nous réalisons que notre public méconnait la ville dans laquelle ils résident et formulent des demandes. Aussi, nous avons initié et souhaitons poursuivre des visites autour de quartiers emblématiques de Paris. Une visite, c’est l’occasion de découvrir l’histoire de Paris et de sa construction.

La 1ere a eu lieu à Montmartre. Tout en haut de la butte, il est possible d’apercevoir tous les bâtiments emblématiques de la ville. Quartier riche en anecdotes, emblématique de la création artistique. Puis Belleville, pour permettre aux apprenants/habitants de découvrir ou redécouvrir leur quartier. Ces sorties permettent d’apprendre et de pratiquer un vocabulaire riche pour des apprenants. C’est une façon nouvelle de voir la ville pour des personnes qui viennent d’arriver mais aussi pour des parisiens de longue date. Elles sont animées par un guide qui adapte la visite au niveau de Français des apprenants. De nouveaux quartiers seront proposés au fil du temps, une autre manière de travailler la langue française…