01 40 03 08 82 ----15bis-17 Rue Jules Romains - Paris19 csbelleville@gmail.com

Animation Collective Familiale –

Agenda de la semaine

Chargement… Chargement…

 

Pôle Animation Collective Famille (ACF)

La mise en œuvre de l’ACF suit l’axe du projet social 2014-2018 autour de trois objectifs généraux :

-Renforcer les actions liées à la parentalité

-Favoriser le lien intergénérationnel dans l’ensemble des actions

-Développer l’implication et la participation des familles dans le fonctionnement de la structure

Pour développer nos actions nous nous appuyons sur les objectifs opérationnels suivants :

-Mettre en œuvre des temps d’échange et d’écoute adaptés aux besoins des familles, individuels et collectifs

-Favoriser les activités parents-enfants

-Développer les actions communes avec les publics des différents pôles du CSBV

-Organiser des actions qui favorisent le lien entre les personnes et rompent l’isolement

-Développer la médiation entre les familles et les établissements scolaires

ACCOMPAGNEMENT DES FAMILLES DANS LEUR ROLE EDUCATIF

SOUTIEN A LA PARENTALITE

 Lieu d’écoute 

Objectifs 

-Permettre aux familles d’exprimer leurs interrogations, d’être écouté et d’échanger
-Soutenir et valoriser les parents dans leur rôle, les accompagner dans la recherche de solutions
-Orienter les parents vers les services spécialisés en cas de besoin
-Repérer les problématiques partagées afin de proposer des temps de travail et d’échange collectif

La permanence parents à l’écoute (horaires à fixer)

Elle permet de recevoir les parents du quartier et ceux de l’accompagnement scolaire pour une écoute et un échange individualisé sur les questions d’éducation et particulièrement sur la scolarité.
Ils fonctionnent sur rendez-vous à la demande des familles, selon leurs besoins.
Des entretiens peuvent ensuite être organisés avec les jeunes.

Ces entretiens permettent de:
-Faire connaissance et établir une relation de confiance
-Communiquer sur les projets et actions du centre
-Echanger sur la place de leur enfant au sein du centre, notamment sur l’accompagnement scolaire

Les principaux sujets traités
La scolarité et l’orientation, les problèmes d’apprentissage, les problèmes de comportement.
Nous travaillons également à l’implication des parents dans la scolarité de leurs enfants, ce qui n’est pas encore évident pour toutes les familles. Certaines restent difficiles d’accès et sont très peu disponibles.

Le Café des Parents (horaire à définir)
C’est un espace d’échange pour les parents avec comme fil conducteur les questions liées à l’éducation, l’école, les relations parent-enfant. Il est animé par la coordinatrice famille et par l’intervention de professionnels extérieurs : psychologues, associations de médiation, pédagogues…

Soutenu par le REAAP, il a pour objectif de valoriser les démarches participatives et de mutualiser les savoirs et savoir-faire des parents. Grace aux échanges dans un cadre convivial, les parents peuvent trouver ensemble des réponses à leurs interrogations et être valorisés dans leurs compétences.

PROJET PARIS COLLEGE FAMILLE

Le CSBV participe au projet Paris Collège famille de la DASCO/DFPE depuis son démarrage en 2011. Ce dispositif vise à faciliter les relations entre les familles et le collège Bergson.

Les objectifs généraux du projet sont :
-Travailler sur les représentations des parents sur l’école et de l’école sur les parents
-Répondre aux préoccupations des parents concernant la scolarité de leurs enfants
-Soutenir les parents dans leurs demandes de rencontres des enseignants
-Rendre l’école plus accessible et compréhensible pour les familles
-Consolider les liens sociaux dans le quartier

Objectifs opérationnels:
-Organiser des rencontres au sein du collège pour que les familles identifient les différents interlocuteurs et une meilleure connaissance du fonctionnement de l’établissement.
-Créer des outils pratiques avec les parents, les élèves et les acteurs éducatifs pour une meilleure connaissance du collège.
-Accompagner les parents dans leur rôle éducatif dans le cadre des mesures de responsabilisation.

ESPACE D’ACCUEIL POUR LES FAMILLES

PETITE ENFANCE

Objectifs :
-Proposer un lieu d’accueil convivial et sécurisé pour les parents et les assistant(e)s maternel(le)s
-Rompre avec l’isolement
-Favoriser les échanges, valoriser les compétences
-Construire ensemble le fonctionnement de l’accueil
-Proposer aux enfants des activités d’éveil variées
-Développer l’autonomie

Le temps des petits
Pour rompre l’isolement de certains parents du quartier qui s’occupent seuls de leurs enfants en bas âge, un espace d’accueil est ouvert depuis 2011.
L’accueil est proposé le mercredi matin pour les parents accompagnés de leurs enfants. L’espace fonctionne avec un temps de jeu libre et d’échanges entre parents suivi d’un atelier animé par des bénévoles ou une association.Ces temps sont l’occasion pour les parents de se rencontrer et de tisser du lien. Et pour les enfants de sociabiliser avec d’autres enfants, s’éveiller et découvrir différentes activités.

Le rendez-vous des assistantes maternelles
Une fois par semaine, le mardi matin, les assistantes maternelles qui habitent le quartier se retrouvent au CSBV pour sortir de l’isolement, échanger et valoriser leur rôle éducatif.
Nous avons axé l’accueil sur l’autonomie et la diversité des activités proposées.  Les assistantes maternelles sont de plus en plus autonomes, elles participent à l’installation de la salle, la préparation des ateliers et au rangement.Elles peuvent échanger entre professionnelles tout en offrant un cadre d’activité stimulant pour les enfants dont elles ont la garde.

          

De nombreuses activités sont proposées aux jeunes enfants :
-parcours de motricité
-éveil musical
-peinture, dessins, coloriage
-modelage
-atelier cuisine
-relaxation

Le programme est construit avec les assistantes maternelles.

ACTIVITES CULTURELLES, CREATIVES ET LUDIQUES pour les familles

Tout au long de l’année, durant les vacances scolaires, les mercredis, en soirée ou le weekend, le CSBV propose des temps de loisirs en famille. Ces activités sont choisies et organisées avec les familles dans la mesure du possible.

Objectifs :
-Développer le lien parent-enfant à travers différentes activités
-Favoriser les rencontres entre les familles du quartier
-Découvrir et expérimenter diverses techniques, activités artistiques et ludiques

Ciné-club
Un vendredi par mois une projection cinéma est proposée au sein du CSBV. Les familles ainsi que les adultes adhérents à l’association sont conviés pour partager ce moment convivial. Nous diffusons un film choisi ensemble lors de la séance précédente, puis nous partageons un apéritif participatif (chacun apporte quelque chose) en débattant sur le film que nous venons de visionner.

Les soirées famille
Des soirées en famille sont proposées autour d’un thème afin de réunir parents et enfants lors d’un petit événement convivial et ludique. Nous proposons généralement un repas partagé où chacun peut apporter un plat.

Les sorties famille

Objectifs
-Découvrir de nouveaux lieux, son environnement, s’évader
-Tisser des liens avec d’autres familles et consolider le lien parent-enfant
-S’enrichir, développer sa culture personnelle
-Gagner en autonomie pour pouvoir ensuite sortir seul avec ses enfants

En 2016 nous avons mis en œuvre des sorties diversifiées pour répondre aux envies des familles et aux besoins de découverte. De manière générale les participants sont très satisfaits des activités et sont très demandeurs en termes de sortie, notamment des journées complètes avec pique-nique.

LE CAFE DE L’EGALITE : 1 vendredi par mois de 18h30 à 20h30

A l’initiative d’un groupe de parents du quartier, le café de l’égalité s’est créé pour échanger, mener une réflexion et agir en faveur de l’égalité fille-garçon.

Le centre social accompagne cette démarche en mettant à disposition des moyens logistiques, pédagogiques et financiers, en coordonnant les  actions mises en œuvre.

Les parents se réunissent une fois par mois autour d’un petit apéritif partagé, le vendredi de 18h30 à 20h30.

Objectifs :
-Mener des actions de sensibilisation en faveur de l’égalité fille-garçon auprès du public et des acteurs éducatifs
-Développer des outils ludiques et pédagogiques d’information, de diffusion et de promotion de l’égalité
-Mener une réflexion active sur la thématique, s’informer, échanger, rencontrer d’autres personnes

Le journal de l’égalité

Chaque année les parents du café rédigent un journal qui est ensuite diffusé auprès des écoles, des parents du quartier et des partenaires.
Les sujets traités :
-Les stéréotypes de genre à l’école et dans les apprentissages
-La pédagogie et l’apprentissage de l’égalité par le jeu
-La représentation des personnages féminins et masculins dans la littérature
-La réalisation du court métrage « Bien dans sa peau »
-La sortie du jeu Mix un Max

Ce journal est un bon moyen d’information et de valorisation du travail effectué par le groupe du Café de l’égalité. Il permet également de garder une trace, c’est un outil de communication efficace.

Mix un Max est un jeu de carte né de l’imagination des enfants du centre de loisirs des écoles Lasalle  et Rampal, en lien avec le Centre socioculturel Belleville, l’association Ludomonde et un collectif de Parents d’élèves soucieux d’égalité.

Il s’inscrit dans le cadre d’un appel à projet de la Région autour des discriminations. La création de Mix un Max a reçu de nombreux soutiens financiers, logistiques et en communication : Mairie de Paris, mairie du 19ème, Région… et de nombreuses associations partenaires.

L’accueil auprès des professionnels et des élus est très encourageant, le CSBV a acquis une certaine reconnaissance en tant qu’acteur proactif de la lutte contre les discriminations.

Mix un Max, par la qualité de sa réalisation, son engagement et sa fabrication locale suscite un vif intérêt auprès du public et des acteurs éducatifs et est régulièrement cité à titre d’exemple.

Description
C’est un jeu de mime qui se joue en équipe, il est composé de 56 cartes « Action, Vêtement et Emotion » tirées au hasard. Le joueur doit faire deviner une combinaison de carte en les mimant. On peut tondre la pelouse en tutu tout en ayant peur comme on peut faire la cuisine en tenue de policier avec joie. Le graphisme du jeu se veut unisexe et évite les représentations trop genrées des personnages.

Le jeu a été édité à 500 exemplaires en avril 2016.

Il s’adresse majoritairement à un public d’âge primaire entre 7 et 12 ans.

Il a pour finalité d’être distribué dans les écoles, les centres de loisirs, les structures et associations socioculturelles, les ludothèques… et aux particuliers.

L’objectif étant de sensibiliser les parents et les acteurs éducatifs pour qu’ils puissent à leur tour jouer avec les enfants et transmettre une culture de l’égalité entre fille et garçon.

ACTIONS DE SENSIBILISATION

Au-delà du Café de l’égalité, le CSBV mène régulièrement des actions de sensibilisation aux thématiques de la discrimination, en interne et en externe, sous forme d’ateliers, de soirées, jeux, projections… et en participant aux différents événements organisés par les partenaires.

Nous faisons partie du réseau de repérage des discriminations au sein du 19ème et sommes investis dans les actions, rencontres et réunions menées, (également en lien avec l’EDL du 20ème sur le quartier Belleville).

Objectifs :
-Mener des actions de sensibilisation en faveur de l’égalité, des échanges autour des stéréotypes
-Favoriser la connaissance et l’acceptation des autres, lutter contre l’ignorance et les préjugés
-Promouvoir et diffuser les outils et les actions menées par le CSBV
-Favoriser la mise en réseau, la mutualisation des moyens et la communication avec les partenaires
-Mener des marches exploratoires

EVENEMENTS CULTURELS ET VIE DE QUARTIER

LA GRANDE LESSIVE

Qu’est-ce que c’est ?
Deux fois par an, en mars et en octobre, des fils à linge sont installés à l’intérieur ou à l’extérieur de lieux accueillant des personnes : établissements scolaires, centres aérés, crèches, ludothèques, établissements pour personnes âgées, foyers, centres sociaux, maisons d’arrêt, centres d’art et musées, places publiques, rues… Partout dans le monde !

C’est-à-dire, que le même jour dans différents pays, les participants étendent leurs œuvres.

Fonctionnement
Nous avons mis en place des ateliers avec les publics, enfants, parents, assistantes maternelles…  pour réaliser des œuvres à afficher (dessin, collage, photo, etc.). Le thème est imposé ainsi que le format A4. Tout le monde peut y prendre part et s’exposer.

MON VOISIN DE BELLEVILLE

Origine du projet
Le projet a démarré en 2014. Cette année-là, les habitants du quartier de Belleville souhaitaient agir pour renforcer le lien entre les personnes et mieux vivre ensemble au sein de leur quartier. Ils se rapprochent donc du Centre socioculturel Belleville pour porter le projet. La volonté est de participer à une action culturelle et artistique. La photographie est finalement choisie en partenariat avec des photographes professionnels bénévoles habitants le quartier du bas Belleville.

En 2015, des studios photographiques ont été installés à plusieurs coins de rue dans le quartier. Les habitants avaient la possibilité de se faire prendre en photo avec une personne de leur choix (passant, commerçant, voisin…).

Objectifs
1- Mettre en œuvre des ateliers de pratiques artistiques autour de la photo.
2- Construire l’action avec les habitants et les fédérer autour d’un projet commun et solidaire.
3- Valoriser les habitants dans leurs compétences, leurs identités, leur lieu de vie, leur diversité.
4- Animer et embellir notre environnement, constituer une mémoire visuelle du quartier.

Le projet Mon voisin de Belleville a acquis une certaine reconnaissance auprès du public. Les habitants connaissent et attendent le rendu de l’exposition.
Pour la nouvelle édition, nous aimerions que les ateliers photo soient l’occasion pour le public volontaire d’être initié et formé à la prise de vue.En amont du projet nous diffuserons l’information auprès des habitants par le biais d’affiches, distribution de prospectus, mails et de manière orale. La médiation autour du projet est très importante pour impliquer les habitants dans l’action.

ANIMATIONs DE RUE :

 Aller à la rencontre des habitants à travers la mise en place de fêtes, d’ateliers, festival dans la rue, sur les places Henri Fiszbin ou Marcel Achard, autour de l’animation du jardin de rue de la rue Jules Romains, scène ouverte, ateliers de sensibilisation, grands jeux en bois, tambouille de rue, fanfare, batucada etc… une série de moments conviviaux pour aller à la rencontre des habitants, pour rompre la monotonie et favoriser le vivre ensemble.

ACTIVITES ADULTES

CAFE CULTURE : 1 jeudi/mois : 14h30/16h

Un petits groupe d’adhérents et de bénévoles se retrouvent une fois par mois le jeudi entre 14h30 et 16h pour échanger et organiser tous ensemble des sorties culturelles : spectacle, théâtre, visites, concerts… Ces sorties se font dans le cadre du partenariat avec Culture du Cœur. L’organisme en relation avec des institutions culturelles (musées, salle de spectacle, théâtre…) met à disposition des places gratuites au public des associations du secteur socioculturel.

Ce projet est à l’initiative de l’animatrice du pôle famille qui répond à une volonté des adhérents. Depuis sa mise en œuvre le café a pris de l’ampleur, les participants se sont appropriés le dispositif et sont de plus en plus autonomes.

Objectifs
-Permettre aux participants de choisir et d’organiser des sorties culturelles par eux-mêmes.
-Familiariser les participants à l’utilisation des outils donnant accès à la programmation culturelle.
-Créer un espace d’échange sur la vie artistique et culturelle.
-Rendre accessibles les lieux artistiques pour un public éloigné de la culture.
-Découvrir différentes formes artistiques et inciter la prise d’initiative individuelle.

ACTIVITES PONCTUELLES

Suivant les objectifs généraux des actions du pôle famille et ceux du projet social, le CSBV organise ponctuellement des activités pour adulte : sorties, rencontres, ateliers artistiques ou de détente…

Les objectifs étant de créer du lien entre les personnes, de proposer des espaces d’échange, d’expression et d’ouverture culturelle.
La fréquentation est régulière, mais nous peinons parfois à toucher un large public.

ACTIVITES REGULIERES

Les ateliers adultes sont encadrés par des intervenants professionnels ou amateurs, bénévoles. Ces ateliers répondent au besoin des participants de se retrouver pour pratiquer une activité sportive, de détente, d’apprentissage ou manuelle.

Le choix des activités est déterminé selon les envies des participants ou des propositions qui sont faites par les associations et intervenants extérieurs.

Les ateliers sont hebdomadaires et fonctionnent toute l’année sauf durant les vacances scolaires
La fréquentation est régulière, mais s’affaiblit parfois sur certaines activités notamment expression corporelle.
Le public est demandeur, mais peine à se mobiliser parfois par manque d’investissement ou de disponibilité.

Ateliers talents multiples : 1 à 2 ateliers par semaine pour créer et apprendre dans la bonne humeur : ping-pong, aquarelle, couture, cuisine sont au rendez-vous !

 Cours d’arabe : mercredi soir à 18h30 : sensibilisation à la culture et à la langue arabe

Avec au programme par exemple :
– l’alphabet
– lire des mots
– constituer des mots avec les lettres
– dire des phrases simples
– les mots de la langue française issus de l’arabe
– la calligraphie
– et de façon générale la culture arabe

Cours de yoga : mardi soir à 18h30 : tous niveaux : pour se relaxer collectivement

Cours d’anglais : vendredi soir à 18h30 : tous niveaux (sauf grand débutant)

LE JARDIN PARTAGE : A LA BONNE HERBE

Sur la base de ce recueil de besoins, le centre social a identifié l’amélioration du cadre de vie
et l’environnement du quartier comme une action prioritaire de son nouveau projet social qui a reçu l’agrément de la CAF pour les 4 prochaines années.

Le Jardin Partagé « A la Bonne herbe » créé début 2016 s’inscrit dans la droite ligne de ce projet global, et fait suite à plusieurs autres actions qui visaient déjà à l’amélioration du cadre de vie dans le quartier.
Ainsi, à l’initiative des habitants, des projets ont été lancés ces dernières années en faveur de l’environnement. Il s’agit notamment:

– De la création d’un jardin partagé les « Apprentis-sages »avec installation d’un composteur en pied d’immeuble. Entretenu par un groupe d’habitants, il a contribué à embellir les abords du centre et de la rue Jules Romains. Il sert à des actions d’animation et de sensibilisation des habitants à la nature.
– Des plantations en pieds d’arbre dans la rue Jules Romains en lien avec le service des espaces verts de la Ville.
– Une AMAP (association pour le maintien de l’agriculture paysanne) dénommée AMAP Graines de Belleville a également été créée en 2013 en lien avec le centre. Des actions de sensibilisation (sorties à la ferme, projection de films…) sur la nature et l’agriculture sont organisées.

Les objectifs du Jardin « A la bonne herbe »
Le projet de jardin s’inscrit dans un contexte caractérisé par des atouts (multiculturalité, richesse associative) et des faiblesses (environnement minéral, peu d’espaces verts, présence de déchets, etc.).

Le Jardin partagé a pour vocation de rassembler les habitants autour d’un projet portant sur un espace vert visible dans un lieu central et passant du quartier : la place Marcel Achard.

Ses objectifs à la fois sociaux et environnementaux, sont multiples :
– Créer un espace de solidarité et de mixité sociale et générationnelle : le jardin est un lieu d’échange reflétant la diversité du quartier. Les habitants, quels que soient leur âge, leur origine, leur condition sociale peuvent s’y rencontrer et porter ensemble un projet commun autour de valeurs partagées.
– Embellir le quartier et créer un espace naturel au cœur de la Ville : la place Marcel Achard est un espace minéral où la nature est peu présente.
Quelques espaces verts ont été aménagés en bordure des immeubles d’habitation mais la végétation n’est qu’un élément de décor passif et des marques d’incivilité sont souvent visibles (déchets…). Le projet de Jardin Partagé a pour ambition de valoriser cet espace public qui recèle un potentiel important, en associant les habitants à l’embellissement de la place grâce à la présence de plantes variées, arbres fruitiers, fleurs, objets artistiques… Il constitue ainsi un lieu d’attraction pour les habitants et de façon plus générale les visiteurs.
– Sensibiliser un public qui n’est pas familier des espaces verts : les habitants ont un mode de vie urbain éloigné des préoccupations de la nature. Le projet de Jardin Partagé permet de recréer un lien avec des activités et des problématiques liées à l’environnement, en donnant aux habitants l’occasion de participer concrètement à l’entretien et l’aménagement du jardin, espace de découverte, d’observation, et simplement de plaisir.
– Animer le quartier en gérant collectivement un jardin partagé ouvert sur son environnement : le jardin se veut un espace d’animation de la place où sont organisés des ateliers ouverts à tous, des fêtes…

Organisation et premières actions du Jardin

« A la bonne herbe » a ouvert ses portes début 2016. Il compte aujourd’hui une trentaine d’adhérents qui assurent son développement et son entretien régulier. Ils accueillent les passants lors des permanences et d’évènements spécifiques.

Au-delà des adhérents, de nombreux habitants visitent ainsi de façon régulière le jardin pour profiter de cet espace vert voire jardiner de façon ponctuelle. L’année 2016 a été notamment rythmée par les activités suivantes :

– Organisation d’ateliers s’adressant aux petits en lien avec la crèche (un bac spécifique leur est réservé) ;
-Mise en place d’ateliers mosaïques avec les familles
-Vernissage de mon voisin de belleville
– Visites pour les personnes d’un foyer de personnes âgées voisin ;
– Participation aux journées portes ouvertes des jardins parisiens en septembre avec exposition de peinture sur cagettes par un artiste américain ;
– Plantations collectives d’un grand nombre de variétés végétales avec panneaux d’information ;
– Sensibilisation à la notion d’éco-système ;
– Participation des habitants, grands et petits, à la réalisation d’une mosaïque décorant les bacs en béton ;
– Installation d’un lombricomposteur, formation des adhérents à son utilisation par un maître composteur ;
– Accueil du public, présentation du projet lors de la fête du quartier fin mai
– Installation de la cabane permettant de stocker les outils et les graines ;
– Création d’un blog afin d’informer le public sur le programme du jardin et attirer de nouveaux « jardiniers ».

Vous pouvez y retrouver toute l’actualité du jardin depuis sa création : http://alabonneherbe.canalblog.com/

Le fonctionnement et la gestion du jardin repose sur quelques principes partagés entre les membres du groupe :
– Le Jardin utilise un maximum de graines issues de dons, d’échanges, avec une information sur la provenance des graines en question. L’échange entre habitants et entre jardins sera ainsi le mode privilégié d’acquisition de graines, boutures, plantes, etc.
– Objectif recyclage et zéro déchet : le jardin veut être une « vitrine » du quartier en matière de recyclage : les achats seront réduits au minimum nécessaire, selon le budget disponible, et le matériel de récupération ou recyclé sera autant que possible utilisé. Tous les déchets produits par l’activité autour du jardin sont recyclés soit à travers les bacs de collecte sélective soit dans le composteur.

Par ailleurs, « A la bonne herbe ! » participe activement aux activités des réseaux des Jardins Partagés afin de partager les enjeux et les bonnes pratiques des actions en matière de végétalisation des espaces urbains par les habitants : Main Verte, Jardizneuf.

Permanences : chaque dimanche de 11h à 13h et de 15h à 17h.